• Présentation de Buffy the Vampire-Slayer

     

    L' histoire :

    Bienvenue à Sunnydale, petite ville de Californie. Nous sommes en 1997, et la vie de quelques uns de ses habitants va être bouleversée par l' arrivée d' une nouvelle élève au lycée de cette ville ensoleillée. Buffy Summers, jeune blonde pétillante de 16 ans, arrive de Los Angeles avec sa mère (qui élève seule sa fille) après avoir été renvoyée de son ancien lycée. Ce que personne ne sait, c'est que Buffy est l' Elue, la Tueuse. A chaque génération, une jeune fille est en effet choisie par les forces du bien pour combattre les vampires, les démons, et les forces de l' ombre. Et les éliminer. Dotée d' une force supérieure, elle est l' arme du bien contre les ténèbres. Guidée par M. Giles, le bibliothécaire du lycée, et aidée par de nouveaux amis, Willow et Alex, Buffy va en apprendre plus sur son sombre destin qu' elle apprendra à accepter. D'autant plus que Sunnydale est construite sur une « Bouche de l' Enfer », et qu' elle est un centre d' attraction pour les forces occultes. Tout au long des sept saisons de la série, Buffy et ses amis affronteront des ennemis de plus en plus puissants, des démons toujours plus inattendus et cela tout en apprenant à être adultes et à prendre leur destin en main. Car « la chose la plus difficile en ce monde, c'est d' y vivre ».


    Description d' un mythe :

    Tout comme le personnage mythique Superman, auquel Buffy the Vampire-Slayer n'hésite pas à faire référence explicitement, le personnage de Buffy est né d' un fantasme de son créateur Joss Whedon. Celui-ci voulant modifier le schéma habituel des films d' horreur (mettant le plus souvent en scène une jeune idiote blonde se faisant assassiner par un mystérieux tueur), eut l' idée d' inventer Buffy : une jeune fille courageuse et forte qui pourrait tenir tête aux tueurs, à d' éventuels monstres. A l' origine, le personnage ainsi créé s'incarna tout d'abord dans un film, mais comme bien souvent le projet échappa à son créateur Joss Whedon. D'où la volonté de ce dernier de reprendre son personnage et de le développer au sein d'une série TV. A l' origine, Buffy the Vampire-Slayer était une série de remplacement, diffusé lors de la mi-saison sur la chaîne WB. (Le mélange de différentes influences et de différents éléments déjà à l' oeuvre dès le début de la série rendit d'ailleurs difficile le travail de catégorisation des publicitaires de la Warner, ne sachant réellement comment vendre la série aux spectateurs). C'est pourquoi la première saison ne compte que douze épisodes (extrêmement soignés) et que cette saison ne comporte pas de cliffhanger, la série n'étant pas sûre de revenir pour une saison 2. D'ailleurs, la série ne fut diffusée qu' une fois ces 12 épisodes mis en boîte, personne ne sachant alors ce qu' il adviendrait de la série. Whedon trouvait de toute façon ce procédé très frustrant pour les spectateurs en cas d' annulation, laissa toujours une fin plus ou moins ouverte chaque année, sans proposer de cliffhanger.

    L' enjeu de la série était de présenter un savant cocktail d' horreur, de comédie et de drame. La série puise donc des éléments aux films d'horreur pour teen-agers, mais également à la littérature fantastique (certains monstres, la théorie de la création du monde dans Buffy ne sont pas sans évoquer Lovecraft), aux contes de fées version "pour adultes", et aux comics (les B.D. américaines), la Tueuse blonde étant elle aussi une super-héroïne, au même titre que des personnage comme Spider-Man. Au cours des ans, chaque saison, tout en s'inscrivant dans la logique de la précédente, traitera d' un ou plusieurs thèmes en profondeur, ce qui fait qu' aucune d' entre elles ne ressemble vraiment aux précédentes, et ce même si elle semblent respecter la même structure d' ensemble à chaque fois (la séparation puis la refondation du Gang, au gré des nouvelles additions tout comme des départs des personnages, alors que dans l' ombre, agit le Big Bad que tous devront combattre à la fin de la saison, toujours apocalyptique). Et pour cause, puisque à l' image de la vie, les personnages évoluent, grandissent et mûrissent ; certains membres de la bande de Buffy (appelée le « Scooby-Gang » en VO) partent pour être remplacés par d' autres.


    Conclusion :

    Souvent considérée à tort comme une "série pour adolescents", ou à destination de ce public, ayant acquis le statut de série-culte outre-atlantique, Buffy the Vampire-Slayer est bien plus que cela. Il s'agit d' une série adulte sur l' adolescence intelligente, fine, tour à tour drôle et touchante qui, tout comme l' oeuvre de Shakespeare (dont Joss Whedon, le créateur de Buffy est un grand admirateur), brasse une quantité de thèmes universels qui la destinent à tous les publics (et pas seulement aux ados. La série tend à l' universel, à l' image de toutes les grandes séries). Rarement une série sera en effet parvenue à parler avec une telle justesse et une telle intensité de la vie, de la mort, de l' évolution, de la passion (amoureuse), tout en étant romantique, épique, comique ou tragique selon les saisons, les épisodes. Puisant à tous les genres (en particulier le conte de fées ou les films d' horreur), Buffy the vampire slayer aborde d'abord et surtout le grand thème de la solitude (tout comme certains épisodes d' X-Files) et de la nécessité pour (bien) vivre sur Terre de ne pas être seul. Elle présente une galerie de personnages en mouvement jamais (à l' exception de quelques uns, et encore) figés et présentant une incroyable profondeur psychologique qui nous les fait aimer et détester tour à tour, aucun n'étant exempt de ces défauts auquel personne n'échappe. Buffy a la particularité de présenter le passage à l' âge adulte comme un chemin long, sinueux et semé d' embûches. Car l' adolescence n'est pas la période dorée et pleine de joies que l' on présente parfois (justement, de façon générale, dans les "séries pour adolescents"), mais l' étape la plus difficile de la vie, qui contribue en grande partie à constituer notre moi adulte et nous marque, le plus souvent, à jamais.


  • Commentaires

    1
    Nephthys
    Mardi 24 Avril 2007 à 21:35
    Buffy The Vampire Slayer
    Une série qui restera culte pour toute une generation ! Je ne me lasserai jamais des aventures de la Tueuse ! Tres belle description de la serie ;) !
    2
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 23:55
    Beauté divine !
    Elle est trop jolie comme actrice ! rien à dire !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :